7 avantages santé

7 avantages santé

7 avantages santé à garder une Testostérone efficace 

La testostérone fortifie le système osseux

Votre testostérone est un puissant protecteur pour vos os. Le manque de testostérone augmente le risque d’ostéoporose. L’ostéoporose, qui menace toutes les femmes ménopausées mais aussi les hommes, expose aux fractures et en particulier celle de la hanche. On retrouve une déficience en testostérone chez 71 % des personnes qui ont une fracture de la hanche.

La testostérone est un merveilleux anti-stress qui réveille votre bonne humeur

Votre testostérone a un effet dynamisant très agréable qui peut vous rendre plus solide face au stress, plus combatif et persévérant. Elle vous apporte une énergie constante qui vous rend endurant du matin au soir. C’est une hormone qui agit positivement sur votre sensation de bien être et votre propre estime. La testostérone apaise. Elle vous aide à relativiser et à surmonter les difficultés de la vie.

Lorsque la testostérone bio-disponible est déficiente, la capacité d’aborder les petits soucis avec sérénité disparaît, tandis que s’instaure une fatigue permanente, des sautes d’humeurs, une déprime, ou des crises d’angoisse. Irritabilité anxieuse et crise d’hystérie pour les femmes ; crise de colère sur fond de désarroi avec sensation de surmenage pour les hommes, sont des conséquences d’un taux de testostérone trop bas. La perte de confiance en soi, le manque d’audace et de créativité aboutissent chez l’homme comme chez la femme à une attitude rigide dans les décisions et les interventions.

Parce que les hormones sexuelles affectent votre cerveau en stimulant la production de neurotransmetteurs qui vous aident à penser clairement, le déclin des hormones sexuelles altère le fonctionnement du cerveau. Diminution de l’acuité mentale, difficulté à se concentrer, « brouillard » du cerveau, ou mauvaise mémoire sont bien souvent signes d’une testostérone trop basse.

La testostérone améliore la qualité du sommeil

Votre testostérone influence votre sommeil : sa déficience entraîne un sommeil agité.

60 % des hommes qui manquent de testostérone se plaignent de troubles du sommeil…

Testostérone et tonicité

La testostérone est l’hormone anabolisante par excellence pour développer votre musculature. Votre testostérone est ce qui vous donne du souffle et du tonus, elle garde votre peau tonique et tendue. Nécessaire à la croissance musculaire, elle muscle votre corps et raffermit votre silhouette.

Une défaillance en testostérone fait fondre la masse musculaire et induit une perte de force musculaire dans l’ensemble du corps. Les muscles du dos s’amoindrissent et le dos se courbe, ce qui donne une physionomie molle. La perte de tonicité musculaire sous les bras est par exemple la première chose qu’observent les femmes à l’approche de la ménopause. Si le muscle fond, la peau se relâche et tombe. Au niveau du visage la fonte musculaire précipite également le relâchement global de la peau.

Votre testostérone protège votre cœur et vos vaisseaux

Grâce à votre testostérone, votre cœur est endurant et puissant. Votre muscle cardiaque possède plus de récepteurs à la testostérone que n’importe quel autre muscle, et votre testostérone s’y accumule 2 fois plus qu’ailleurs. Mais si vous perdez du muscle en périphérie, votre cœur en perd aussi, et c’est d’ailleurs le premier organe touché.

Chez une majorité de personnes souffrant de troubles du cœur, on a constaté un taux de testostérone anormalement bas. Les taux de testostérone des personnes souffrant d’hypertension artérielle sont généralement inférieurs de 30% à la normale. La testostérone est un puissant vasodilatateur, très utile aux artères coronaires. La supplémentation en testostérone améliore de près de 70 % le débit cardiaque et permet aussi de réduire l’arythmie et les douleurs de l’angine de poitrine.

Gardez un bon taux de testostérone et vous diminuerez les risques d’athérosclérose et la formation de caillots sanguins. Le taux de testostérone bio-disponible est également inversement corrélé à la sévérité d’un infarctus et à la mortalité à 6 mois qui s'ensuit.

Un bilan de testostérone devrait être effectué devant toute personne présentant un trouble cardiovasculaire et un traitement visant à restaurer (le plus naturellement possible !) les taux de testostérone devrait être envisagé avant la prise de drogues médicamenteuses particulièrement coûteuses…

Testostérone et cholestérol

Chez les lapins castrés (c'est-à-dire privés de 90% de leur hormone mâle), les taux de cholestérol sont très élevés, mais quand on leur administre de la testostérone, ceux-ci diminuent. Chez l’humain, des taux bas de testostérone sont aussi reliés à des taux trop élevés de cholestérol, de triglycérides et d’insuline…

Gardez la ligne !

Ne laissez pas les kilos en trop s’installer car ils peuvent faire baisser votre taux de testostérone. Les obèses par exemple ont un taux de testostérone trop bas et un taux d’œstrogène trop important.

Un faible taux de testostérone favorise à son tour l’amas de graisse autour des hanches et du ventre.

Une insuffisance en testostérone provoque également une intolérance au glucose (état pré-diabétique). La testostérone améliore votre sensibilité à l’insuline et stimule de manière importante le métabolisme du glucose.

Manquer de testostérone fait grossir, c'est pourquoi lorsqu'on châtre un poulet, il devient un « chapon », beaucoup plus gros, beaucoup plus gras. Le même phénomène existe chez les humains, par exemple chez les eunuques, dont la masse adipeuse augmente. De la même façon, il se peut qu'une femme se mette à prendre du poids à la ménopause, du fait d'un déficit en testostérone bio-disponible. Elle prendra alors plus facilement de la graisse au niveau du ventre et des hanches.

Vous pouvez réduire votre masse grasse, y compris la cellulite, si vous ramenez à la normale votre taux de testostérone.

Selon une étude européenne de grande envergure, exposée par le Pr Legros et menée chez des personnes de plus de 60 ans complémentées en testostérone, la testostérone augmente la densité osseuse au niveau de la hanche, augmente la masse musculaire d'1 à 2 kilos, diminue la masse grasse, et diminue également l'obésité viscérale, connue pour être associée au cholestérol, au diabète et à l'hypertension, et pour former ce qu'on appelle le syndrome métabolique. « L'effet est proportionnel pour la masse grasse et la masse musculaire. C'est-à-dire que plus on augmente le taux de testostérone, plus on diminue la masse grasse et plus on augmente la masse musculaire » (Dr de Goursac).





Copyright © 2014



Posté sur 28/11/2014 Home, Testostérone 0 1852

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Préc.
Suiv.